Pourquoi créer une filiale en Suisse ?

Pourquoi créer une filiale en Suisse ?

La Suisse est un choix privilégié pour les investisseurs étrangers qui cherchent à établir une filiale. Le pays a une économie libérale, un système bancaire efficace et une fiscalité compétitive. Des avantages financiers sont également disponibles pour les investisseurs étrangers. La neutralité politique et la situation centrale de la Suisse en font un endroit idéal pour l’expansion à travers l’Europe, ainsi que l’exposition mondiale. Découvrez ici pourquoi il faut créer une filiale en Suisse.

L’importance d’avoir un représentant fiscal en Suisse

Chacune de vos décisions dans le système suisse aura des conséquences fiscales. Il est donc nécessaire de connaître ses conséquences afin d’anticiper et d’orienter vos choix en matière fiscale. Si vous êtes une entreprise étrangère et que vous avez une filiale en Suisse, un représentant fiscal peut vous représenter fiscalement pour vos déclarations de TVA en Suisse. Il est responsable, vis-à-vis de l’administration fiscale, de toutes les déclarations fiscales et demandes d’informations relatives à la TVA. Il s’assure ainsi que votre filiale est en conformité avec ses obligations déclaratives.

Vous pouvez faire confiance à un représentant fiscal en Suisse pour gérer l’ensemble du traitement des communications et des demandes d’informations émanant des autorités fiscales et douanières suisses. Votre représentant fiscal est la personne de référence pour la Suisse et met à disposition des espaces de travail pour tout contrôle de TVA par l’administration fiscale concernant vos obligations déclaratives.

Le représentant fiscal analyse également au préalable l’ensemble de votre situation fiscale et vous propose des solutions pour optimiser votre patrimoine. De plus, il vous présente les différentes solutions de transmission de patrimoine, les possibilités de retrait et l’impact du point de vue fiscal.

Filiale en Suisse représentant fiscal

Pourquoi fonder une filiale en Suisse ?

Les filiales sont basées sur un modèle commercial décentralisé. Cela signifie que les entités indépendantes sont opérationnellement et financièrement autonomes. Chaque business uni se finance, gère ses propres risques et fait face aux conséquences de ses mauvaises décisions, sans affecter les entreprises étrangères.

En fondant une filiale, il est plus facile de contenir les pertes en cas d’échec. C’est également la pratique la plus courante pour ceux qui souhaitent créer une entreprise en Suisse, en développant simplement leurs activités commerciales.

Certaines réglementations suisses favorisent les filiales ouvertes dans ce pays. Par exemple, différentes conventions fiscales régissent la manière dont les retenues à la source sur les dividendes, les redevances ou les intérêts payés au pays du traité sont émises. Dans de nombreux cas, la retenue à la source est systématiquement minimisée, voire exonérée. L’impôt sur les sociétés et les bénéfices est payé uniquement dans le pays d’origine. Si une exception est faite et cet impôt est payé en Suisse, un remboursement est proposé.

Le processus de création d’une filiale en Suisse est relativement simple. Il offre de nombreuses opportunités commerciales pertinentes pour diverses entreprises qui cherchent à faire prospérer leurs activités à l’étranger. Toutefois il serait préférable de contacter un représentant fiscal dès le début de la création de votre filiale pour vous accompagner et vous conseiller dans toutes les démarches.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.