Spécialiste en droit de la famille : les cas où faire appel à cet expert

Spécialiste en droit de la famille : les cas où faire appel à cet expert

Le droit de la famille est un ensemble de règles juridiques qui régissent les différentes relations entre les personnes qui ont un lien de parenté, qu’il soit filial ou non. Par déduction, l’avocat en droit de la famille est une personne qualifiée pour intervenir dans la gestion des relations familiales. Même si son rôle se limite parfois aux services d’accompagnement et de conseil, il existe un certain nombre de circonstances où son intervention est indispensable et sensible. Celles-ci sont subdivisées en deux grandes catégories : circonstances obligatoires et circonstances facultatives.

Recourir à un avocat en droit de la famille : les circonstances obligatoires

droit-de-la-famille

Il existe trois circonstances majeures où il est obligatoire de faire appel à un avocat en droit de la famille. Il intervient pour le divorce à l’amiable, la gestion de la garde des enfants suite à un divorce et la gestion de la pension alimentaire.

Le recours à un spécialiste en droit de la famille pour le divorce à l’amiable

L’une des raisons qui peuvent obligatoirement vous amener à faire aux compétences d’un avocat en droit de la famille, c’est le divorce. En effet, la séparation d’un couple marié est une situation familiale qui, en plus de provoquer des conséquences affectives, entraîne également des conséquences juridiques. À noter que deux possibilités s’offrent aux mariés : soit, ils procèdent à un divorce à l’amiable, soit, ils optent pour un divorce devant le juge au cas où il y aurait de litige.

Cependant, c’est surtout dans le premier cas (divorce à l’amiable) que le couple a besoin des compétences d’un avocat en droit de la famille disponible sur le site https://www.cclavocats-paris.com/droit-famille.php qui propose également de vous informer. L’importance de sa présence réside dans le fait qu’elle permet aux mariés en plein processus de divorce de comprendre tout ce que chaque clause implique. En réalité, il est difficile de revenir en arrière après la signature de la convention.

Faire appel à avocat en droit de la famille pour la gestion de la garde des enfants

Lorsque les conjoints se séparent, la situation peut être difficile dans le cas où il y a eu au moins un enfant entre eux, car il y a le bien-être de celui-ci qui intervient. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles la loi a prévu des dispositions qui donnent droit à l’un des conjoints séparés de garder l’enfant. C’est ce qu’on appelle le droit de garde. Celui-ci est accordé au parent dont les conditions garantissent un épanouissement pour l’enfant. Généralement, c’est la situation financière, la santé physique et psychologique qui sont considérées comme critères.

Pour cela, il est conseillé de faire appel à un avocat en droit de la famille. Celui-ci, à l’aide des arguments solides, saura vous défendre devant la loi pour avoir la garde de l’enfant. Au cas où les choses tourneraient au vinaigre, ce professionnel assure une défense qui vous permettra d’avoir un droit de visite.

Miser sur ses compétences pour la gestion de la pension alimentaire

La pension alimentaire est une expression juridique qui désigne une somme que verse un parent à celui qui a la garde de l’enfant. Ce montant versé est destiné à assurer l’entretien et l’éducation de l’enfant en question. Il est déterminé non seulement en fonction des besoins de l’enfant, mais également en fonction des moyens du conjoint qui a la charge.

Au moment de déterminer la pension alimentaire, que vous ayez la garde de l’enfant ou pas, il est indispensable de faire appel à un spécialiste en droit de la famille. Son rôle est de prendre en compte les différentes conditions pour déterminer la somme qui serait équitable. En un mot, l’avantage de ce professionnel à ce niveau, c’est qu’il permet aux parents de s’entendre sur de bonnes bases.

Des circonstances facultatives où faire appel à un avocat en droit de la famille

droit-de-la-famille

En plus des cas sensibles évoqués plus haut, il existe des cas facultatifs où l’avocat en droit de la famille peut intervenir. C’est vrai que, dans ces cas, son intervention n’est pas obligatoire, mais il est conseillé qu’il soit présent afin de garantir un meilleur accompagnement. Entre autres cas, on peut citer :

  • L’établissement d’un contrat de mariage

Lorsqu’on parle de contrat de mariage, il s’agit d’un document dans lequel les conjoints posent à l’unisson les bases de leurs relations. Étant un contrat sensible qui définit la vie du couple, il est conseillé de recourir à un avocat en droit de la famille pour bénéficier de ces conseils.

  • Un suivi en cas de violences conjugales

En cas de violences conjugales, le spécialiste promet un accompagnement solide dans l’émission et la gestion de plainte contre l’intéressé. Son rôle est d’aider la victime à fournir toutes les preuves nécessaires pour que son dossier soit conséquent.

  • La gestion du patrimoine

La gestion du patrimoine est un sujet qui provoque généralement de conflits lors de la distribution des biens d’un défunt. Ce problème peut paisiblement être résolu grâce aux compétences d’un avocat en droit de la famille.

En conclusion, les domaines d’intervention d’un avocat en droit de la famille sont multiples. Lors de votre choix, n’hésitez pas à miser sur une personne fiable, compétente et surtout expérimentée.

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.